Zéro de conduite de Jean Vigo (1933) Les fraises sauvages de Igmar Bergman (1957) La collectionneuse de Eric Rohmer (1967) Wanda de Barbara Loden (1970) Family life de Ken Loach (1971) Salamandre de Alain Tanner (1971) Nathalie Granger de Marguerite Duras (1972) Les Arpenteurs de Michel Soutter (1972) Mes petites amoureuses de Jean Eustache (1974) Général Idi Amin Dada de Barbet Schroeder (1974) Si j' te cherche j' me trouve de Roger Diamantis (1974) Au fil du temps de Wim Wenders (1976) L'empire des sens de Nagisa Oshima (1976) Elle deux de Marta Meszaros (1977) La vie de Jesus de Bruno Dumont (1977) My dinner with André de Louis Malle (1981) A nos amours de Maurice Pialat (1983) Papa est en voyage d'affaires de Emir Kusturica (1985) Le sacrifice de Andreî Tarkovski (1986) Agent trouble de Jean-Pierre Mocky (1987) La double vie de Véronique de Krzystof Kieslowski (1991) Tiens ton foulard Tatiana de Aki Kaurismaki (1993) La promesse des frères Dardenne (1995) La rencontre de Alain Cavalier (1996) Reprise de Hervé Le Roux (1996) La moindre des choses de Nicolas Philibert (1996) Ressources humaines de Laurent Cantet (1999) Little Senegal de Rachid Bouchareb (2000) La sociologie est un sport de combat de Pierre Carles (2001) Brodeuses de Eléonore Faucher (2003) 10e chambre de Raymond Depardon (2003) Quand la mer monte de Yolande Moreau et Gille Porte (2004) Roger Diamantis ou la vraie vie de Elise Girard (2005) Bamako de Abdferrahmane Sissako (2006) Les climats de Nuri Bilge Ceylan (2006) Dans la vie de Philippe Faucon (2007) Séraphine de Martin Provost (2008) Versailles de Pierre Schoeller (2008) Zéro de conduite de Jean Vigo (1933) Les fraises sauvages de Igmar Bergman (1957) La collectionneuse de Eric Rohmer (1967) Wanda de Barbara Loden (1970) Family life de Ken Loach (1971) Salamandre de Alain Tanner (1971) Nathalie Granger de Marguerite Duras (1972) Les Arpenteurs de Michel Soutter (1972) Mes petites amoureuses de Jean Eustache (1974) Général Idi Amin Dada de Barbet Schroeder (1974) Si j' te cherche j' me trouve de Roger Diamantis (1974) Au fil du temps de Wim Wenders (1976) L'empire des sens de Nagisa Oshima (1976) Elle deux de Marta Meszaros (1977) La vie de Jesus de Bruno Dumont (1977) My dinner with André de Louis Malle (1981) A nos amours de Maurice Pialat (1983) Papa est en voyage d'affaires de Emir Kusturica (1985) Le sacrifice de Andreî Tarkovski (1986) Agent trouble de Jean-Pierre Mocky (1987) La double vie de Véronique de Krzystof Kieslowski (1991) Tiens ton foulard Tatiana de Aki Kaurismaki (1993) La promesse des frères Dardenne (1995) La rencontre de Alain Cavalier (1996) Reprise de Hervé Le Roux (1996) La moindre des choses de Nicolas Philibert (1996) Ressources humaines de Laurent Cantet (1999) Little Senegal de Rachid Bouchareb (2000) La sociologie est un sport de combat de Pierre Carles (2001) Brodeuses de Eléonore Faucher (2003) 10e chambre de Raymond Depardon (2003) Quand la mer monte de Yolande Moreau et Gille Porte (2004) Roger Diamantis ou la vraie vie de Elise Girard (2005) Bamako de Abdferrahmane Sissako (2006) Les climats de Nuri Bilge Ceylan (2006) Dans la vie de Philippe Faucon (2007) Séraphine de Martin Provost (2008) Versailles de Pierre Schoeller (2008)

À venir…

  • CACHE CACHE I CYCLE DECOUVERTES

    Guillaume Chemouili

    24 janvier  |  1h17  |  V.F.
    salle 1  |  Tljs (sauf mar) à 13h
    Avec : Nadia van de Ven, Tristan Delus, Ludovic Thievon
    Léa, Adrian, Mimi et le couple Caroline / Hugo, sont amis de longue date. Ils ont chacun quelque chose à célébrer et décident de passer un week-end ensemble, loin de tout, en pleine campagne, sans voisins, sans réseau, sans internet. Rien. Juste des gourmandises  et quelques bouteilles de champagne.
    Dés la première nuit, ils se rendent compte qu’ils ne sont pas dans une maison comme les autres. Ils n’ont aucune idée de ce à quoi ils ont à faire.
    Leurs présences ne passent pas inaperçues. Après plusieurs phénomènes étranges, les locataires réalisent que quelque chose ne tourne pas rond.
    Après une dispute de couple, Hugo disparaît. C’est ensuite au tour de Caroline, qui se volatilise dans sa salle de bain. Ils disparaissent mystérieusement, les uns après les autres, jusqu’à ce qu’il ne reste que Léa. Où sont-ils ? Elle se lance alors dans une angoissante partie de cache-cache pour les retrouver.

    Séances suivi d’une rencontre avec le réalisateur et/ou ses invités.

    bande annonce  

  • FESTIVAL REGARD SUR LE CINEMA DU MONDE

    29 et 30 JANVIER

    LUNDI 29 JANVIER

    - à 18H45 : SUR LA PEAU, de Srinath (90’)
    Sara se donne comme but de dévergonder Anna. Elles sortent en boîte. A l’aube, Anna se réveille près d’une gare de banlieue. Elle est droguée, violée. Elle démarre ainsi la traque de son violeur grâce à l’hyperosmie, une grande mémoire olfactive et un sens aigu de l’odorat.


    - à 20H45 : Courts-métrages

    KACHACH ABOVE ZATAARI de Bruno Peretti
    THE VIOLET de Baqer Al-Rubaie
    LA POLITESSE DES ANGES de Valérie Théodore
    ALRASHEED STREET d’Ameer Albassri
    THE SILENCE de Farnoosh Samadi et Ali Asgari

    MARDI 30 JANVIER

    - à 18H45 : L’ECRAN NU de Florence Jaugey (90’)

    Octavio, étudiant pauvre, se lie d’amitié avec Alex, fils d’une des plus riches familles de la région. Il est fasciné par le mode de vie de la famille de son ami. Lorsqu’Alex tombe amoureux d’Esperanza...

    - à 20H45 : COALESCE A CITY COMPOSED de Joshua J. Provost (70’)

    Un artiste visuel et un musicien créent une série d’œuvres dans lesquelles peintures et partitions musicales forment des morceaux cohésifs destinés à être vécus ensemble.

    Précédé du court-métrage DES COURBES POUR ARRONDIR LES ANGLES (15’) 


    *** Chaque séance sera suivie d’un débat ***

  • MEMOIRES DU 304 I CYCLE DECOUVERTE

    Pascal Luneau

    31 janvier  |  1h28  |  V.F.
    salle 2  |  Tljs (sauf mar) à 13h
    Avec : Karine Valmer, Antoine Martin Sauveur, Kamel Laadaili
    Lorsque SAUVEUR, l’ex-leader d’un service de renseignements occulte du gouvernement meurt assassiné, il laisse derrière lui une organisation désemparée : « le 304 ». Ceux avec qui il échafaudait l’exécution discrète de responsables politiques aux activités criminelles et corrompues sont partagés entre désir de vengeance et abnégation. Surtout KADIL, son compagnon d’armes et de cœur qui refuse de collaborer à l’enquête dirigée par VALMY, récemment affectée à la tête de la brigade. Au-delà de perdre un amour naissant qu’elle pensait sincère, cette ancienne militaire comprend qu’elle n’était qu’une façade au fonctionnement du « 304 ».

    Séances suivi d’une rencontre avec le réalisateur et/ou ses invités.

  • ETRE ET DEVENIR

    Clara Bellar

    4 février 2018  |  1h39  |  V.F.
    Être et devenir propose, pour la première fois sur grand écran, des récits d’expériences et des rencontres qui explorent le choix de ne pas scolariser ses enfants, de leur faire confiance et de les laisser apprendre librement ce qui les passionne. Le chemin de découverte de la réalisatrice nous emmène à travers quatre pays, les Etats-Unis, l’Allemagne (où il est illégal de ne pas aller l’école), la France et l’Angleterre. Ce film est une quête de vérité sur le désir inné d’apprendre.
    -

    Séances suivies de rencontres :

    Dimanche 4 février 2018 à 11h30 - Yazid Arifi, co-fondateur de l’Ecole Démocratique de Paris, une école autogérée, en multi-âge, libérée des programmes et des rythmes scolaires en faveur d’apprentissages autonomes et informels. 

    Dimanche 4 mars 2018 à 11h30 - Maja, maman non sco, unschooleuse et doctorante, co administratrice du collectif Enfance Épanouie (blog, page et groupe FB du même nom)

    Dimanche 1 avril 2018 à 11h30 - L’équipe de l’école Espace Harmonie, la 1ère école démocratique du val d’Oise, sur le modèle Sudbury, en lisère de la forêt de montmorency en pleine nature.

    bande annonce

  • VIVIR Y OTRAS FICCIONES I AVANT-PREMIÈRE

    Jo Sol

    6 février 2018  |  1h25  |  VO
    Avec : Antonio Centeno, Pepe Rovira, Arántzazu Ruiz
    Antonio est écrivain. Il est tétraplégique aussi. Pour lui, jouir d’une sexualité épanouie est un choix vital, voire politique. Tout le monde devrait y avoir accès mais personne ne veut s’en mêler. Mais c’est un activiste. Entre l’hostilité de son aide soignante, l’enthousiasme d’une prostituée militante et la perplexité de son assistant de vie, Antonio met en place un lieu d’assistance sexuelle chez lui. Pepe, sorti de l’hôpital psychiatrique, rencontre Antonio. La relation qu’il tisse avec lui va définitivement bouleverser son regard sur la vie.

    ***AVANT PREMIÈRE le mardi 6 février à 20h30***

    Séance suivie d’une rencontre avec le réalisateur et José Maria Riba, ancien délégué général de la Semaine de la critique et programmateur du festival Espanolas en Paris.

    bande annonce

  • FESTIVAL SARAJEVO SUR SEINE

      |  du 9 au 11 février 2018

    Crée en 1995 alors que la ville était encore en état de siège, le Festival du Film de Sarajevo a eu pour but de faire
    du cinéma un outil de résistance, un moyen de reconstruire la société civile et de défendre le cosmopolitisme de

    la ville contre les nationalismes. La séléction de documentaires a notamment donné une place centrale à la ques-
    tion des Droites de l’Homme. L’organisation Youth Initiative for Human Rights - membre de l’EGAM - a pleinement

    investi le festival pour donner l’opportunité aux jeunes des pays de la région (Bosnie-Herzégovine, Croatie, Serbie,

    Kosovo, Monténegro) de se rencontrer autour du festival, de se sensibiliser à la lutte contre le racisme et les na-
    tionalismes et de s’appropier la mémoire des conflits qui ont déchiré les pays des Balkans dans les années 1990.

    Les séances sont précédées d’une présentation et suivie d’un court débat

     

    VENDREDI 9 FEVRIER 

    à 20H30 : When pigs come, de Biljana Tutorov (Serbie, 72’)
    Dragoslava conserve ses archives privées de souvenirs de tous les événements majeurs de l’histoire politique récente des cinq pays où elle a vécu, sans jamais déménager de son appartement.


    SAMEDI 10 FEVRIER

    à 14H : Planeta Petrila, de Andrej Dascalescu (Roumanie, 80’)

    Alors que les mineurs de Petrila descendent au fond de la terre pour la dernière fois, un artiste et un ex-mineur s’emploient à préserver la mine de la ville roumaine en tant que symbole du patrimoine culturel.


    à 16H : No place for tears, de Reyan Tuvi (Turquie, 84’)

    En septembre 2014, le canton Kurde de Kobanê en Syrie a été violemment attaqué et occupé par des gangs de Daech.  Le canton, déchiré par la guerre, a été libéré le 26 janvier 2016, une autre lutte difficile attend les gens : construire une nouvelle vie sur les ruines.


    à 20H30 : Mr Gay Syria, de Ayse Toprak (Turquie, 84’)

    Husein vit une double vie entre sa famille conservatrice et son
    identité homosexuel. Mahmoud est le fondateur du mouvement LGBTI de la Syrie. Ce qui les rassemble, c’est un rêve : participer à un concours international de beauté...


    DIMANCHE 11 FEVRIER

    à 14H : Kinders, de Arash et Arman Tahmir - Riahi (Autriche, 95’) 

    Des enfants et des adolescents de milieux différents tout au 
    long de leur vie quotidienne difficile, confuse et amusante suivent le programme d’éducation musicale animé ((superar)), fondé par Caritas, Wiener Konzerthaus et le chœur de garçons de Vienne.


    puis Le Bleu blanc rouge de mes cheveux, de Josza Anjembe (France, 21’)

    À dix-sept ans, Seyna, une adolescente d’origine camerounaise, se passionne pour l’histoire de la France, le pays qui l’a vue naître ; elle n’aspire qu’à une chose : acquérir la nationalité française.


    à 16H : The Unforgiven, de Lars Feldballe-Petersen (Finlande, 75’) 

    Est-il possible qu’un criminel de guerre trouve le pardon et se réconcilie avec le passé ? Comment retrouvez-vous votre chemin vers ce qu’on appelle une vie normale lorsque vous avez été reconnu coupable d’un crime contre l’humanité ?

    à 20H30 : City of the sun, de Rati Oneli (Géorgie, 93’)

    Jusqu’à 50% du manganèse mondial, un métal essentiel à travers le monde, était exploité à Chiatura, dans l’ouest de la Géorgie. Aujourd’hui, Chiatura ressemble à une ville fantôme apocalyptique.


  • LES PROJOS DE GRETA

    12 FEVRIER

    SURRÉALISME, MODE D’EMPLOI

    Hein ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ? Ne cherchez pas le sens car il est en vacances, ici l’absurde fait loi ! Vous n’avez jamais vu (et ne reverrez pas de si tôt) une sélection de films aussi barrés, et ceux qui les représentent étant de la même trempe, la fête aux zygomatiques est assurée !

    Des personnages sans bras ni têtes lancés dans une histoire sans thème, une femme qui apprend à aboyer, deux hommes errant en slip, une annonce pour retrouver une bombe nucléaire, des lécheurs de carrelage et bien d’autres loufoqueries pour cet opus jubilatoire à savourer sans modération.

    — “Athématique“ de Jean-David Izambard (2’53)

    — “The radicalisation of Danielle Craig“ de Peter Vickers (8’28)

    — “Chef d’œuvre 2“ de Louis Zampa et Vincent Gaudin (10’)

    — “Erase all“ de Nicolas Paban (16’)
    — “Détective Klaken et le fenouil de Pensylvanie“ de Le Grabuge (9’52)

    — “Une bonne affaire“ de Laurent Ardoint et Stéphane Duprat (9’20)

    — “La curieuse histoire sans cuillère“ de Guillaume Levil et Mathilde Fénétrier (14’)

    — “Box“ de Jean-Marie Villeneuve (2’20)

    — “La vie absurde de deux connards“ épisodes 22, 23, 24 Matthieu Moerlen et Joachim Delmotte (1’11, 1’27 et 1’13)

    Début de la séance à 20h30 précises. Entrée : 5€.
    (fermeture définitive des caisses 20mn après !)

    Deux parties suivies de débats avec les réalisateurs des films.



  • LA SCULPTURE VIVANTE I CYCLE DECOUVERTE

    Nguyen Tuong Hung

    7 février  |  1h30  |  V.F.
    salle 1  |  Tljs (sauf mar) à 13h
    Avec : Pierre Glénat, Olivia Loiseau, Tatiana Gómez Contreras
    L’auteur-réalisateur Nguyen Tuong Hung de ce film expérimental nous donne à voir le film en train de se faire.
    Le thème initial s’inscrit dans la Rome de la Renaissance, mettant en scène Michel Angelo et sa muse Patrizia.
    Nous assistons alors aux différentes étapes du film : le casting des comédiennes, les bouts d’essai, des échanges avec le réalisateur, quelques pauses festives et un final sous forme de danse orientale qui matérialise ainsi la sculpture vivante dans l’espace scénographique. Ainsi, Hung subvertit les codes de la narration avec un récit qui suit le fil de son imaginaire.

    Séances suivi d’une rencontre avec le réalisateur et/ou ses invités.

    Bande annonce 

  • KRANK I CYCLE DECOUVERTE

    Caroline Chu

    14 février  |  1h28  |  V.F.
    salle 2  |  Tljs (sauf mar) à 13h
    Avec : Mia Jacob, Guy Amram, Philippe Cariou
    Maï, une jeune toxicomane berlinoise, est envoyée par son père à Paris chez son oncle Isaac qu’elle connaît à peine, mais qui s’occupe de jeunes comme elle, qui sortent de cure de désintoxication. Elle croise la route de personnes qui ne sont pas celles qu’elles prétendent être. C’est in extremis qu’elle sort de l’impasse et découvre un lourd secret dont la révélation changera sa vie.

    Séances suivi d’une rencontre avec la réalisatrice et/ou ses invités.

    bande annonce 

  • NON I SORTIE NATIONALE

    De Eñaut Castagnet et Ximun Fuchs

    à partir du 31 Janvier  |  1H42  |  VF
    Avec : Ximun Fuchs, Hélène Hervé, Fafiole Palassio
    Durant la réforme du Code du travail de 2016 en France, l’usine Radial ferme après un mouvement de grève long et harassant. Jeansé, Juliette, Bruno, Christine et Pierre se retrouvent pour “fêter” entre amis leur prime de licenciement. En rentrant chez lui, Bruno refuse violemment de se soumettre à un contrôle de gendarmerie. NON raconte l’itinéraire d’une colère lointaine, furieuse et virale. La bande de copains va partir en orbite pour garder ce qui leur reste d’humanité.

    PREMIÈRE le mer 31 jan à 20h30
    Rencontre avec les réalisateurs

    Bande annonce

  • VIVIR Y OTRAS FICCIONES I SORTIE NATIONALE

    De Jo Sol

    à partir du 7 février  |  1h21  |  V.O.
    Antonio est écrivain. Il est tétraplégique aussi. Pour lui, jouir d’une sexualité épanouie est un choix vital, voire politique. Tout le monde devrait y avoir accès mais personne ne veut s’en mêler. Mais c’est un activiste. Entre l’hostilité de son aide soignante, l’enthousiasme d’une prostituée militante et la perplexité de son assistant de vie, Antonio met en place un lieu d’assistance sexuelle chez lui.

    Bande annonce

  • SOYONS TOUT! I SORTIE NATIONALE

    De Apostolos Karakasis

    à partir du 14 mars  |  1h31  |  V.O.
    Lors de la fermeture de l’usine grecque de matériaux de construction, Vio.Me, à Thessalonique, 70 employés courent le risque de ne plus jamais trouver de travail. Ils décident alors d’occuper l’usine et de la faire fonctionner eux­-mêmes.
    Sur les ruines de l’économie la plus ravagée d’Europe, une utopie égalitaire est en train de naître. Mais un an après l’occupation, des conflits internes surgissent.
    La coopérative des travailleurs de Vio.Me décide d’orienter la production en fabriquant des savons, des détergents naturels, respectueux de l’environnement pour porter le message « d’un mode de vie radicalement différent. »
    La chaine de solidarité s’étend à toute l’Europe où les produits Vio.Me sont diffusés par des collectifs, des syndicats, des coopératives … Depuis 4 ans, l’aventure continue !

    Bande annonce